Vous savez que l’hivernage de votre piscine touche bientôt à sa fin mais ignorez quand remettre en route votre bassin ? On vous donne quelques conseils pour démarrer la saison de baignade sans fausse note.

Quelle est la date idéale pour redémarrer sa piscine ?

S’il est une question que les propriétaires de piscines enterrées ou hors sol se posent depuis le début du printemps, c’est quand remettre en route leur bassin ? Une question légitime, a fortiori, lorsqu'on sait combien un hivernage trop long peut avoir des conséquences sur la prolifération des bactéries et des algues. Le moment idéal se situe donc autour de mars-avril (selon les régions) lorsque la température de l’eau atteint 12°. Mais pas de panique, si votre piscine est déjà plus chaude, l’important est de ne pas dépasser les 15°, sans quoi vous devriez dépenser une quantité importante de produits d’entretien, d’argent et d’efforts pour obtenir une eau suffisamment saine pour accueillir vos pool-party.

La remise en route de sa piscine après un hivernage actif

Les gestes à accomplir pour une remise en route de sa piscine ne sont pas les mêmes selon la technique d’hivernage utilisée. Dans le cas d’une méthode active, le redémarrage du bassin passera donc par :

- un nettoyage de la ligne d’eau, des parois et du fond tout d’abord avec une épuisette et un balai et par la suite à l’aide d’un robot électrique

- un fonctionnement désormais plus appuyé du système de filtration qui a tourné pendant l’hiver de manière ralentie, avec dès la mise en route, une utilisation continue pendant deux jours afin d’assainir efficacement l’eau hivernée

- un traitement désinfectant choc pour éliminer les déchets végétaux qui se seraient tout de même entassés dans la piscine

- le remplacement d’un tiers de l’eau de la piscine par de l’eau « neuve »

Une remise en route de sa piscine au bon moment pour obtenir une eau claire

Une eau de piscine claire suite à une remise en route au bon moment - Crédit photo : Piqsels

L’hivernage passif et le redémarrage de son bassin

Redémarrer sa piscine après un hivernage passif est une étape un peu plus fastidieuse. Après de nombreux mois passés sans aucun entretien, la remise en route consistera à :

-  enlever la bâche ou la couverture utilisée pour la protection de la piscine

- remettre en place les paniers de skimmers

- rallumer le local technique en commençant par la pompe puis les filtres. Si vous avez choisi des filtres à sable, il faudra effectuer un contre-lavage suivi d’un rinçage immédiat.

- rebrancher le coffret électrique en prenant bien la peine de paramétrer de nouveau l’horloge de programmation et vérifier l’état des fusibles.

- relancer le système de filtration en vérifiant bien que les roulements ne font pas de bruits suspects.

- nettoyer votre bassin d’abord manuellement puis en faisant intervenir votre nettoyeur électrique.

- mesure le pH et utiliser un réducteur ou un réhausseur afin que l’eau retrouve son équilibre. Ne pas hésiter à recourir à un traitement choc là encore.

- enfin, là encore, laisser tourner le système de filtration pendant deux jours afin de complètement désinfecter l’eau de la piscine.

Votre piscine est désormais prête pour la saison de baignade ! Attention toutefois de ne pas oublier d’entretenir régulièrement votre bassin, effectuée tous les jours, cette étape ne prend que très peu de temps et d’argent !